S.I.A.H DU TOUCH Syndicat Intercommunal d'Aménagement Hydraulique de la vallée du Touch

Stabiliser les berges

Des érosions

La rivière en mouvement dissipe son énergie, creuse, transporte, dépose des matériaux, inonde des terrains riverains. L’érosion des berges est par conséquent un phénomène naturel, observable à des degrés divers, mais constaté tout au long des fleuves et rivières et ce, depuis toujours.

Sur le Touch, les travaux de rectification, de recalibrage et d'endiguement réalisés par le passé (Le Touch au fil du temps), ont accentué cette érosion qui se traduit aujourd'hui par une instabilité chronique des berges. Le Touch cherche à retrouver son équilibre de cours d'eau à méandres. De nombreuses zones d’érosion sont visibles sur tout le cours d'eau surtout aux endroits où les berges sont dépourvues de végétation arbustive ou arborée.

bergesAvantTravaux

Des travaux de confortements

Auparavant, les travaux de confortements de berges été effectués afin de stabiliser la pluspart des zones d'érosion recensées. Les confortements étaient souvent réalisés en génie civil (enrochements). Puis, le génie civil ne fût mis en œuvre que ponctuellement.

Aujourd’hui, le SIAH du Touch privilégie autant que possible les techniques de génie végétal qui offrent une solution tout aussi efficace que le génie civil. De plus, elles absorbent mieux l'énergie du cours d'eau, offrent des habitats pour la faune aquatique et s'intègrent mieux dans le paysage.

Pour le SIAH du Touch, le choix d'intervenir ou non sur un secteur dépendra fortement des enjeux relatifs à la situation.

bergesApresTravaux

 

Il existe une autre technique de confortement de berge associant génie civil et génie végétal : il s'agit du génie mixte. Un enrochement est posé en pied de berge et des plantations sont effectuées sur la partie haute de la berge.

Pour ses opérations de replantations, le SIAH du Touch utilise des essences locales naturellement présentes aux bords des cours d'eau et dont les racines maintiennent les berges. Voici une liste non exhaustive de ces essences: le Saule marsault, l'Aulne glutineux, le frêne, l'érable champêtre, le Noisetier, l'aubépine, le sureau noir, le cornouiller sanguin, le fusain d'Europe, etc.

 

Les travaux en images

 

Actualités

Programme Pluriannuel de Gestion du Touch et de ses affluents

28 mai 2018

Programme Pluriannuel de Gestion du Touch et de ses affluents

Afin de répondre aux objectifs réglementaires fixés par la Directive Cadre Européenne sur l’Eau (DCE), et de réduire le risque inondation sur le territoire, le SIAH du Touch s’est lancé dans la rédaction d’un Programme Pluriannuel de Gestion (PPG) sur le bassin versant du Touch. Sa validation fait suite à plusieurs années de travail de la part des techniciens de rivière et de concertation auprès des élus et partenaires du territoire. Ce PPG s’appuie sur un diagnostic de terrain abordant l’ensemble des thématiques liées à l’espace rivière et une hiérarchisation des enjeux sur le territoire. 15 masses d’eau ont été répertoriées...


Assemblée générale du 17 mai 2018

28 mai 2018

Assemblée générale du 17 mai 2018

La seconde assemblée générale de 2018 s’est déroulée le jeudi 18 mai à la maison du Touch à Rieumes. Cette dernière avait pour principal sujet la modification des statuts du syndicat. Plusieurs procédures ont alors été votées : Changement de périmètre géographique pour les EPCI-FP déjà adhérents au syndicat pour tout ou partie de leur territoire, pour la création d’une structure unique par regroupement des bassins versants de l’Aussonnelle, de la Louge, du Touch et de la Garonne moyenne (cf. article "projet de regroupement de bassin et mise en place de la GEMAPI"). Ajout de deux nouvelles compétences à la carte,...


Assemblée générale du 19 avril 2018

24 mai 2018

Assemblée générale du 19 avril 2018

La première assemblée générale du SIAH du Touch pour 2018, s’est tenue le 19 avril à la maison du Touch à Rieumes. Après le vote des comptes administratifs 2017 et le vote du budget primitif 2018, le Président informe les membres qu’exceptionnellement aucune contribution pour la compétence « gestion de ressources en eaux existantes » ne sera appelée pour 2018, comme il en était coutume. Cette assemblée a permis aux membres d’être informés sur l’étude du bassin versant du ruisseau de la Magdelaine, et de la validation du Programme Pluriannuel de Gestion sur le bassin versant du Touch. En fin de...

Voir tout